Pourquoi le chocolat suisse est-il célèbre ?

1) Un pays pionnier dans le domaine du chocolat
La Suisse est l’un des premiers pays à avoir produit du chocolat, grâce à un certain nombre de pionniers. En 1819, François-Louis Cailler ouvre une usine de production mécanisée à Corsier-sur-Vevey au-dessus du lac Léman. En 1826, c’est au tour de Philippe Suchard de créer une chocolaterie à Serrières, dans le canton de Neuchâtel. Le nombre de chocolatiers n’a cessé de se multiplier jusqu’à la fin du 19e siècle – non seulement pour rendre le chocolat populaire en Suisse, mais aussi pour aider à développer le savoir-faire dans ce domaine.

2) Chocolat plus lait : un combo gagnant
En 1875, Daniel Peter songea à combiner le lait et le chocolat. Après de nombreuses tentatives dans son usine de Vevey, il découvre le mélange parfait, qui devient rapidement un énorme succès – et qui reliera la Suisse au chocolat pour toujours.

3) Il fond dans la bouche, grâce à une technique brevetée en 1879.
La texture du chocolat suisse possède un autre élément qui garantit son succès. Son caractère onctueux et crémeux est le résultat d’une technique innovante appelée ” conchage “, qui homogénéise le produit et contribue à créer de la saveur. Nous devons remercier Rodolphe Lindt pour cette méthode qu’il a utilisée pour créer le premier chocolat fondu dans la bouche. Il a déposé un brevet pour ce procédé en 1879, alors qu’il dirigeait une entreprise de fabrication à Berne.

C’est une technique à laquelle les maîtres-chocolatiers de Lausanne excellent !

4) Une industrie créative toujours à l’affût de l’innovation
L’industrie chocolatière suisse est fondée sur la tradition mais cherche toujours à innover. C’est l’un des secrets de son succès. De nouvelles recettes et techniques sont régulièrement mises au point. Il s’agit souvent de petits changements qui améliorent le processus de fabrication. Les scientifiques jouent également un rôle dans la recherche de nouvelles méthodes, partageant leurs découvertes avec l’industrie – comme le groupe de travail sur le chocolat dirigé par Erich Windhab, professeur à l’Institut de l’alimentation, de la nutrition et de la santé de l’EPF de Zurich.

L’industrie chocolatière suisse est fondée sur la tradition mais cherche toujours à innover.
Un standard de qualité élevé, typiquement suisse
Les produits suisses sont généralement réputés pour leur qualité et le chocolat ne fait pas exception. En fait, cette qualité ne se reflète pas seulement dans les matières premières sélectionnées, mais elle est également liée à l’expertise dans ce secteur. Selon Chocosuisse, le chocolat de bonne qualité doit fondre sur la langue sans devenir dur ou laisser une sensation de sable dans la bouche. Une personne doit pouvoir savourer la saveur bien orchestrée, subtile et délicate du chocolat, sans arrière-goût. La mission de l’association Chocosuisse – composée de 18 entreprises – est d’assurer la qualité……..

Les produits suisses sont généralement réputés pour leur qualité et le chocolat ne fait pas exception.
6) Les Suisses consomment eux-mêmes une grande quantité de chocolat.
Les Suisses sont des experts et n’ont pas besoin d’encouragement pour soutenir leur industrie nationale. Avec une consommation annuelle moyenne par habitant de 11 à 12 kilos, les Suisses comptent parmi les plus grands amateurs de chocolat au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *